– Gaspésie –
Jour 4, le hasard et ses belles surprises

Improviser lors des jours pluvieux

Premier jour de pluie. Après nos deux journées de randonnées, on revoit la copie de notre programme en décalant notre visite au Parc du Forillon. Finalement, on passe une bonne partie de la journée à la microbrasserie Au Frontibus, à Rivière-au-Renard, où on enchaine les assiettes de spécialités locales. Malgré le temps gris et la pluie, à l’intérieur de l’établissement, les coeurs sont chauds et l’ambiance conviviale. « Bonne Gaspésie! » lâche la gérante pour saluer les clients qui quittent les lieux. Le Québec dans toute sa splendeur.

Un arrêt pluvieux à la Microbrasserie Au Frontibus, par Côté Hublot

Un arrêt pluvieux à la Microbrasserie Au Frontibus, par Côté Hublot

Le ciel pleure sans relâche depuis ce matin, les sols sont détrempés et donc l’idée de planter la tente en bord de route ne nous séduit pas trop ce soir. L’option hôtel/motel non plus parce que ça nous plait bien de continuer à la jouer nature. On s’est officieusement mis au défi de dormir en tente pendant ces deux semaines, sans jamais craquer pour l’appel d’un lit facile. Sur nos cellulaires, on se met à la recherche d’un endroit où on pourrait tendre une bâche au-dessus de la tente pour se protéger un minimum. C’est comme ça qu’on atterri sur le terrain de cet endroit incroyable qu’est l’Auberge Griffon Aventures.

Se laisser vivre et surprendre

Accueil au ukulélé, espaces communs loufoques, terrasse illuminée à la nuit, accès à la plage, feu de joie, terrain de pétanque, fléchettes et autres divertissements en tout genre : on tombe des nues d’être arrivés ici par hasard. L’ambiance est super chaleureuse, on capote. On a l’impression de débarquer dans un endroit où les gens se sont juste rassemblés pour avoir du fun. C’est absolument fou d’être arrivés ici par hasard, et on se félicite la part de flou de notre organisation de ce voyage qui nous permet d’être là ce soir.

Après avoir installé notre campement sous une pluie battante (ce dont on n’est pas peu fiers), on passe la soirée à l’abri, à siroter des spécialités locales en jouant au baby-foot avec Ilona, Kevin et Eric, nos rencontres du soir. Les deux derniers travaillent ici en woofing. Ils nous expliquent que toutes les installations sont le fruit du propriétaire, ses amis et des bénévoles depuis 2005. En pénétrant sur les lieux, on ressent effectivement rapidement que l’amour des gens et du partage règne en maître. Pour preuve, ce soir tout le monde parait vivre le moment présent et ça fait du bien ! La soirée s’étire jusque tard dans la nuit et on décide qu’on dormira là demain encore pour prolonger le plaisir, même s’il ne pleut plus.

Une soirée à l'Auberge Griffon Aventures, par Côté Hublot

Jour 4, le hasard et ses belles surprises

Share :
You may also like
Fall in love (Québec) – Vidéo
QUÉBEC - VIDÉOS
Vingt-quatre heures en Nouvelle-Écosse, pour l’amour du surf
CANADA

Leave a Comment