– Gaspésie –
Jour 7, la rivière Bonaventure
et sa couleur émeraude

Descendre le long de la Rivière Bonaventure

L’avantage de se réveiller à 5h30 c’est qu’on peut profiter du lever de soleil qui se lève derrière le Rocher Percé. C’est face à cette beauté qu’on plie la tente avant de prendre la direction de Cime Aventure. Aujourd’hui, on va descendre vingt kilomètres de la rivière Bonaventure ! On a la Gaspésie sportive au cas où tu ne l’aurais pas remarqué.

Se réveiller face au Rocher Percé, par Côté Hublot

À 11h00, on met le canot à l’eau. Seb annonce la direction, je m’exécute. Rapidement, on trouve notre technique. Ça ne nous empêche pas de prendre quelques gros rochers de plein fouet mais, à notre décharge, le niveau de l’eau est très bas en cette fin de saison. On se mouille d’ailleurs souvent pour donner un coup de pouce à notre embarcation qui rappe fort le fond par endroit…

L’eau est d’une transparence difficile à croire et lorsque la rivière est profonde, elle devient verte émeraude. Encore une fois, on s’émerveille. Tu vas croire qu’on est faciles à impressionner après toutes ces découvertes qu’on a faites en Gaspésie mais je te jure que c’est pas comme ailleurs ici. Rends-toi au niveau du secteur du Malin, en bas de la rivière, et toi aussi tu vas capoter. Ici, on a vu un banc de saumons remonter le courant de cette eau translucide. Malade.

La Rivière Bonaventure, par Côté Hublot

La descente de la Rivière Bonavanture, par Côté Hublot

Prendre son temps à Carleton-sur-mer

Après cette journée sur l’eau, c’est un peu claqués mais bien contents qu’on part en direction de Carleton-sur-mer. On décide de coucher au camping municipal puisqu’il se trouve directement sur l’eau et on profite du coucher de soleil sur la Baie des Chaleurs depuis la plage. À l’heure de manger, on part s’attabler à la Microbrasserie Le Naufrageur où on passe une excellente soirée. L’ambiance est encore une fois décontractée, le personnel super sympa et hop, je me laisse convaincre et commande ma deuxième bière à vie ! Oui, je les compte maintenant du coup. Mention spéciale à l’assiette du pêcheur.

Un verre à la Microbrasserie Le Naufrageur, par Côté Hublot

Demain, on était censé grimper jusqu’à l’observatoire du Mont Saint-Joseph pour profiter d’un beau panorama sur la Baie, mais de la pluie est annoncée. Voilà qui sonne le glas de notre séjour dans la péninsule gaspésienne puisque demain on prendra la route pour le Nouveau-Brunswick.

Merci la Gaspésie pour toutes tes surprises, tes cadeaux, tes rencontres et les beaux souvenirs que tu as placés bien au chaud à l’intérieur de nos coeurs. ♥ On n’en attendait pas tant mais on a tout pris. On aime ça collectionner les bons moments et, pour le coup, tu nous as gâtés ! On te quitte en sachant bien qu’on reviendra te vivre un de ces jours, parce qu’on s’est sentis super bien chez toi et qu’on est certains que tu regorges encore d’inattendus.

Merci pour le beau Gaspétrip, ça valait mille fois la peine de faire tous ces kilomètres.
À la prochaine !

Xoxo

Share :
You may also like
Depuis la pierre, le silence des baleines
QUÉBEC
S’élever sur les chemins
du Parc National des Grands-Jardins
QUÉBEC

Leave a Comment