Le début chancelant d’un road trip dans l’Ouest

Après quelques semaine de préparation, on s’est lancé dans notre premier road trip. Une fois les formalités complétées, l’aventure démarre.

Se lancer dans la van life

En arrivant tard hier soir à Vancouver, aujourd’hui il a surtout s’agit de récupérer le van. Kyle nous remet les clés de Kawabunga et après un rapide tour du propriétaire, on s’élance à son volant en direction de l’Alberta. On aurait bien récupéré l’engin à Calgary pour ne pas avoir à faire une boucle et dévorer des centaines de kilomètres dans les deux sens, mais l’aller-simple nous aurait coûté 1 000$ de plus.

Six heures après avoir quitté Vancouver, on arrive sur les hauteurs de Kelowna à la nuit tombée. Première nuit de bondoking et pour trouver un spot en road trip, on utilise l’application iOverlander. Après une petite frayeur pour y parvenir (Kawabunga s’est un peu embourbé en pente), on s’installe au cœur de la nature et sous la voie lactée.

Par chance, on a trouvé par hasard un endroit où les locaux viennent parfois passer la soirée. On se fait offrir un feu de camps tout chaud à leur départ.

Faire ses premières erreurs

L’endroit n’est pas plat alors on est garé en pente, l’inclinaison étant perpendiculaire à Kawabunga. Sur le coup, on n’y prête pas attention mais quand vient le temps d’expérimenter le déploiement du lit, et surtout la nuit elle-même, c’est une autre histoire… On passe une bonne partie de la nuit à se battre contre la gravité pour ne pas s’écraser contre le flanc du van. Viens un moment où on se décide à dormir en perpendiculaire du lit. Tant pis pour la place, on privilégie le sommeil…

Conseil : apparemment, le meilleur moyen de niveler un van en pente, c’est d’utiliser des pierres sous les roues.

Le lendemain matin, on se réveille tout cassés. Ish, la vie en van ça s’apprend… Même si on a connu meilleures nuits, on se réveille au-dessus du lac qu’on n’avait pas vu hier soir. Le soleil se lève derrière les montagnes et l’air frais nous redonne des couleurs. Après un petit-déjeuner rapide, on part traverser le Vallée d’Okanagan dont on a tant entendu parler.

VOUS POURRIEZ AUSSI AIMER

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.