Mont Pisgah et Lac Willoughby,
le parfait combo dominical

Vermont, que nous t’aimons !

À quelques heures de Montréal, en plus d’être sublime, la région offre une belle variété d’activités. Une journée suffie pour partir s’y dépayser. Au début de l’été, nous avions d’ailleurs déjà fait l’aller-retour pour découvrir les Fermes de Shelburne. Mais en ce dimanche de juillet, ce sont les jambes qui nous démangent. Sur les conseils de Pierre (LE spécialiste du Vermont), nous partons en direction du Mont Pisgah pour une petite randonnée estivale.

Mount Pisgah

La balade est un itinéraire aller-retour, on part du point Nord en face duquel on trouve un stationnement. Après quelques minutes de marche seulement, on se sent bien intelligents d’avoir choisi de prendre nos chaussures de randonnées plutôt que des baskets classiques. Les pierres et racines sont nombreuses, et plus on avance, plus ça grimpe. Spoil alert : ça sera comme ça jusqu’au sommet !

Les chiens sont autorisés sur les sentiers, on fait d’heureuses rencontres canines. En cette chaude journée, on prend beaucoup de plaisir à marcher dans cet espace boisé. La végétation s’écarte de temps à autre pour nous offrir de belles percées sur le lac en contre-bas. La vue semble plus impressionnante à chaque fois, le décor varie au fur et à mesure que nous prenons de l’altitude.

Le point culminant du Mont Pisgah n’offre pas de vue dégagée. On attendra d’arriver à la bifurcation du chemin vers l’Est pour trouver le meilleur spot. Là, tout en haut des falaises, la vue sur les montagnes environnantes surplombant le Lac Willoughby nous coupe le souffle.

On ne sera finalement pas redescendu jusqu’au bout du chemin au retour car il débouche sur la route et oblige à la longer pour retourner au stationnement. On a préféré faire demi-tour et redescendre tout ce qu’on avait monté. Au total, on aura marché 3h30, aller-retour et pauses incluses.

Lake Willoughby

Le lac nous ayant fait de l’œil durant toute la randonnée, nous étions impatients d’y plonger. L’entrée du trail étant située à cinq minutes à pied, on n’a pas hésité une seconde à retourner enfiler nos maillots de bain à la voiture.

À quelques mètres de là donc, deux plages s’offrent aux baigneurs. La première est accessible directement depuis la route et côtoie l’amarrage de quelques bateaux de plaisance. Pour atteindre la seconde, il faut traverser un parking boisé situé un peu plus haut, et poursuivre quelques minutes à pied sur le chemin qui le prolonge. À savoir, c’est une plage nudiste sur laquelle les textiles sont acceptés. Les gens tout nus n’y était pas en grand nombre le jour où nous nous y sommes rendus, mais soyez conscients qu’ils peuvent être présents car la plage leur est initialement réservée.

D’ici, la couleur de l’eau est paradisiaque. À certaines heures et selon l’orientation du soleil, elle prend une allure caribéenne. Elle est fraîche. Après cette promenade sportive, c’est exactement ce qu’il nous faut ! On a pied sur quelques mètres, l’eau est complètement transparente. Plus loin, le lac offre ses profondeurs en tombant à pic. Bordés par les falaises, on nage dans le bonheur à ciel ouvert. On se demande déjà quand est-ce qu’on va revenir…

Share :
You may also like
Reconnecter à Shelburne Farms, Vermont
USA
Wells Beach, Maine | Photographie
EXPÉDITIONS 2018 - PHOTOGRAPHIE - USA

Leave a Comment