Je me suis essayée au Pole Dance

Grâce à Carnet d’une Réunionnaise, j’ai eu l’opportunité d’essayer le Pole Dance. L’opportunité parce que l’envie me titillait pour vrai ! J’étais vraiment curieuse de découvrir cette activité (l’homme qui partage ma vie un peu moins… <3 ).

Oui effectivement, la pratique de ce sport entraine avec elle un gros potentiel sexy. Mais c’est loin d’être le principal aspect par exemple. Loin, loin, loin. Parce qu’avant d’arriver à un semblant de séduction, il y a quand même pas mal de job les filles ! Si comme moi vous ne l’aviez pas réalisé avant: rien d’autre ne suspend le corps autour de la barre que votre corps lui-même. Tout est un question de force, de maintient et de gainage. Vous êtes à la fois votre propre appui et votre propre suspension. Fait que c’est ça le secret du pole dance : une combinaison de force et de résistance.
Après ça seulement viendront la grâce et la sensualité (sûrement…).

Je ne vous le cacherai pas, là encore j’ai collectionné les hématomes. Pas parce que j’ai chuté (même pas trop), mais à force de pousser le dessus du pied et les tibias contre la barre pour se maintenir dans les airs, la peau fini par s’exprimer de quelconques manières. Brûlures, bleus, j’imagine que ca dépend l’intensité et la fréquence qu’on lui inflige. Car ce sont bien les bras qui soulèvent le corps, les jambes qui le soupèsent et la peau en contact avec la barre qui le maintient.

C’est un SPORT (je n’en démentirai jamais désormais) qui développe de nombreuses aptitudes physiques mais aussi une belle confiance en sa féminité. Sans même encore parler du port des talons (un stade atteignable après un bon nombre de cours), l’allongement des bras, la maniabilité des jambes, la fluidité des mouvements aidés par le tournoiement de la barre participent grandement à cette sensation d’élégance féminine.

Je vous invite donc à lire le billet de mon expérience au Milan Pole Dance Studio pour Carnet d’une Réunionnaise en cliquant sur ce lien et à mettre cette activité à votre agenda ! Évasion garantie !

Un merci particulier à Mimi qui a réalisé un bon nombre de spins pour me permettre de capturer son image en mouvement. 🙂

Share :
You may also like
Pourquoi faut-il essayer le Swedish Fit?
SPORT
Les 8 semaines bien-être du ANWT Challenge
SPORT

Leave a Comment