Reconnecter à Shelburne Farms, Vermont

C’est sur les conseils de Pierre et Bénédicte que nous avions prévus passer notre dimanche à Shelburne Farms. Nous cherchions un endroit du Vermont à visiter pour la journée et avons été séduits par la suggestion.

Nous avons quitté Montréal aux environs de 9h30 pour arriver à destination vers 12h30 (notez que j’inclus ici l’habituel interrogatoire douanier de 30 minutes ). L’argument qui nous a séduit : la proximité avec les animaux de la ferme. C’est comme si, à force d’être en ville, je ressentais le besoin profond de reconnecter avec la vache et le cheval. C’est mon petit côté citadine-exténuée-par-le-béton qui sort parfois le bout de son nez. Et je dois avouer que l’odeur de crottin lui à ravie les narines !

Les fermes de Shelburne c’est une propriété de 570 hectares bordant le Lac Champlain faite de forêts, corps de ferme et patrimoine historique. C’est aussi une organisation à but non lucratif d’éducation au développement durable. Bon point les Américains !


(Carte virtuelle)

Sur place, on peut assister à la collecte des oeufs, la traite des vaches, toutes les étapes de création d’un fromage local. On a pu caresser des moutons et flatter des chèvres, admirer une très grosse vache laitière, s’extasier devant ses nouveaux-nés, goûter différentes sortes de fromages faits sur place et déguster les légumes cultivés au coeur du Market Garden.

Les superbes et gigantesques bâtiments d’époque ont été conservés et réhabilités. Majestueux, ils semblent avoir été figés dans le temps. Le plus impressionnant, Farm Barn, rempli toujours son rôle de corps de ferme central abritant animaux, boulangerie et production fromagère, quand d’autres furent transformés en centre de conférences et d’éducation (Coach Barn) ou en hôtel (Inn).

Plusieurs chemins relient les différents points d’intérêts entre eux. Il s’agit parfois de longer la route pour ensuite utiliser sur un sentier forestier abrupte débouchant finalement sur une prairie sans horizon. Arrivé aux abords du Lac Champlain, il règne un calme absolu. Entre les odeurs de pins et le moelleux des chemins tracés à même les pâturages, la balade pour y parvenir est tout aussi agréable. Mis bout-à-bout, nous avons dû parcourir un bon 4 kilomètres au cours de la journée.

Le domaine est gigantesque et nous ne pensions pas que le parcourir nous prendrait autant de temps. On y passe facilement une journée bien remplie. Il nous a semblé être le seul couple sans enfant ce jour là, ce qui indique clairement qu’il s’agit d’une belle activité familiale mais pas seulement en fin de compte ! Et pour ceux qui s’inquièteraient de la quiétude des lieux, sachez qu’une fois éloigné du point névralgique the Farm Barn, on ne croise plus personne.

Shelburne Farms,
1611 Harbor Road, Shelburne, VT 05482
Prix d’entrée : 8$US
Site internet : www.shelburnefarms.org

Share :
You may also like
Les Mille-Îles, les joyaux cachés du Saint-Laurent
QUÉBEC - USA
Surfer (pour la 1ère fois) à Ogunquit
SPORT - USA - VOYAGE

Leave a Comment