Surfer (pour la 1ère fois) à Ogunquit

On a voulu s’organiser un trip entre filles et la première idée qui nous est venue, c’est d’aller apprendre à surfer. Nous voilà donc dans la voiture, au petit matin d’un vendredi de juillet, prêtes à quitter le centre-ville de Montréal. L’horloge affiche 5h00, c’est que ça se mérite un périple au bord de l’océan !

Après une petite visite de 30mn à la douane de St-Armand pour récupérer le petit pass magique américain, on taille la route jusqu’à Ogunquit. Arrivées sur les coups de midi au Liquid Dream Surf Shop, on se repose une petite heure dans la voiture avant de partir à la rencontre de nos instructeurs du jour.

Première demande : signer l’accord de responsabilité « en cas de perte, dégradation du matériel, décès, etc ». Pression. Premier challenge : rentrer dans le wetsuit. Après un bon 20 minutes de lutte contre le néoprène, on monte dans la van du shop qui nous emmènera à la plage. Il aura fallu seulement 6 minutes pour s’y rendre mais c’est tout ce trajet sauvé à ne pas porter les planches à bout de bras.

Une fois notre petite groupe arrivé sur place, le cours théorique débute. Sur la planche, dans le sable, on pagaie, on se lève, on pagaie, on se lève, on pagaie, on se lève, on pagaie, on se lève. Le mouvement fini par rentrer alors on se dirige vers l’eau. On se sent cool la planche sous le bras, mais le vent balaye vite notre belle nouvelle attitude.

On remercie le wetsuit au moment même d’entrer dans l’eau bien que la température reste supportable, suffit juste de s’agiter un peu… Debouts face aux vagues, nos instructeurs nous aident à les prendre en attrapant le nez de nos planches. On pagaye, ils nous donnent de l’élan et on se lève. Ou on se vautre. Ca dépend… Qu’on parvienne jusqu’à la plage debout ou qu’on chute lamentablement, on retournera lutter contre les vagues pour recommencer.

On a vite compris qu’avec les planches de débutantes qu’on avait, on allait pas pouvoir se la jouer Point Break en piquant sous la vague. Un ou deux retours de planche dans la face auront suffi. Il a donc fallu trouver d’autres techniques, peut-être moins élégantes mais ayant le mérite d’être efficaces. Je dois avouer avoir cependant mis autant d’effort à essayer de me lever que de retourner chercher les vagues.

Notre session aura durée deux heures. On a réussi à se lever plusieurs fois. On est aussi tombées, fait bons nombres de faux départs et parfois chancelées trop longtemps avant de complètement perdre l’équilibre, la planche piquant haut vers le ciel. Mais on a surtout réussi à prendre du plaisir. Tellement qu’on y est retournées le lendemain pour continuer la pratique par nous-mêmes. Parce qu’apprendre à surfer, ça demande de la persévérance, hein c’est comme tout…

En résumé, on a tellement adoré l’expérience qu’on aimerait la renouveler plusieurs fois par année. Les vagues d’Ogunquit sont vraiment idéales pour les débutants et c’est très accessible depuis Montréal. Les surfers que nous avons rencontrés sur place étaient très avenants et heureux de nous faire partager leur passion. Lors de cette fin de semaine, à seulement 6h de Montréal, on a vraiment eu la sensation d’être ailleurs, de vivre autre chose. C’était une véritable bouffée d’air et un boost d’énergie. Je crois bien qu’on a plus que pris goût à cette sensation de glisse sur l’océan, et je suis certaine qu’on va revenir parfaire nos moves très vite.

.

Merci à Mélanie<3, ma partenaire de glisse américaine.

 

.

Infos complémentaires sur notre séjour :

– On a logé au camping Dixon’s Campground (Cape Neddick). Les deux nuits pour une tente nous auront coûtées 80$US.
– On a pris nos cours au Liquid Dream Surf Shop d’Ogunquit. Le cours coûte 70$US par personne et la location à la demie-journée d’une planche + wetsuit 30$US.
– On a trouvé une bouteille de propane pour sauver nos plans culinaires au Kittery Trading Post.
– On a quand même été manger du homard chic chez Barnacle Billy’s et c’était bon.

 

 

 

 

 

 

Share :
You may also like
Je me suis essayée au Pole Dance
SPORT
Une longue fin de semaine à Cape Cod
USA - VOYAGE

Leave a Comment